Alexandra Bastien remporte le Grand Prix

08/26/2014

Au Centre d'exposition de Repentigny jusqu'au 21 septembre

 

DESSIN. C'était la folie, au Centre d'exposition de Repentigny, le dimanche 24 août en après-midi. Pas seulement parce que les gens voulaient se sauver de la chaleur, mais bien parce que la Pencil Art Society – L'Art du dessin, tout comme sa cofondatrice repentignoise, Alexandra Bastien, obtiennent déjà beaucoup de succès. Ce qui fait que la première exposition-concours internationale de la société a bénéficié de beaucoup de visibilité, ce qui est de bon augure pour son avenir – et celui du dessin, qui ne cesse d'augmenter en crédibilité.


Pas moins de 57 artistes – dont plus de la moitié étaient présents au vernissage – exposaient 106 œuvres, représentant 11 pays à travers le monde. Tous les dessins ont été sélectionnés par le juge invité, Richard Pedneault, qui octroyait aussi les prix remis lors du vernissage, dimanche après-midi.

« Le but est de faire la promotion du dessin ici et partout dans le monde et de donner la chance aux artistes d'exposer professionnellement », explique Alexandra Bastien, dont la réputation n'est plus à faire, entre une photo et une signature d'autographes. « Je veux aussi redonner au dessin ses lettres de noblesse en créant un événement professionnel, afin d'intéresser les collectionneurs à se procurer nos œuvres, poursuit l'artiste en arts visuels. On doit opérer un changement de mentalité pour faire voir que le dessin est aussi artistique que la peinture, par exemple. »

Mise en valeur

 

Alexandra Bastien avoue avoir travaillé très fort pour le montage de cette exposition, la première de cette envergure pour la Pencil Art Society. « Je ne mange plus, je ne dors plus, je ne fais que ça », lance-t-elle à la blague, avec toutefois une petite pointe de vérité. C'est que l'artiste s'est assurée elle-même de la réception des 110 œuvres, qu'elle a entreposées chez elle en attendant le montage de l'exposition. Les dessins ont ensuite été recadrés et installés, ce qui a pris un bon deux semaines.

 

« Mais ça valait la peine, puisque les membres sont contents, c'est hyperprofessionnel; ça leur donne une expérience personnelle et une visibilité, comme je le voulais », s'enchante Alexandra Bastien.

Afin de maximiser le potentiel de chaque tableau et de chaque artiste, Alexandra a pensé pendant au moins deux jours à la disposition des tableaux dans le Centre d'exposition, qui est loin d'avoir été laissée au hasard. « La disposition de chaque cadre suit une idéologie, une chronologie, selon sa couleur et son idée, afin que le tout se dégrade et se décale bien », affirme l'artiste qui a d'ailleurs remporté le grand prix de l'exposition pour son œuvre Rebirth, lui ayant aussi valu une médaille d'or à New York il y a quelques mois. Les œuvres de chaque artiste se situent donc à différents endroits dans les deux salles du centre, ce qui permet d'avoir une vue d'ensemble du dessin au lieu de se concentrer sur un artiste en particulier.

 

Liste des prix

- Mention special Prismacolor: Joyce Panadis (Canada), Des générations de fierté - Excellence en graphite: Norlan Vilchez (Canada), Copa de Cristal - Excellence dans l'originalité: Sharon Hester (États-Unis), Hobbes - Legion Paper: Gayla Salvati (États-Unis), Morning Rounds - Canson pour l'excellence dans les arts: Sharon Ester (États-Unis), Fireline Patrol - Mention Honorable: Alison Philpott (Canada), Bright Pebbles - Prix de la Présidente Alexandra Bastien: Erwin P. Lewandowski (États-Unis), Crevice Stream II - Prix des Fondateurs de PAS: Allison Fagan (Canada), La Mattina Presto - Troisième place: Carey Alvez (Canada), Tati with an attitude - Deuxième place: Darlene Jordan Pfaff (Canada), Summer Reflected - Première place: Adolfo Fernandez Rodriguez (Espagne), The Harvest - Le

grand prix: Alexandra Bastien (Repentigny), Rebirth

 

 

Valérie Houle, Hebdo Rive nord

Please reload